Dessin realiste en cerveau droit par Thomas Brie

Dessin en cerveau droit : extrait d'un autoportrait de ©Thomas BRIE, 2009 DR.
Dessin en cerveau droit : autoportrait de ©Thomas BRIE, 2009 DR.
Dessin en cerveau droit : autoportrait de ©Thomas BRIE, 2009 DR.

Il y a quelques jours, Thomas BRIE, un de mes anciens étudiants en dessin – dont vous pouvez voir l’autoportrait, particulièrement ressemblant – m’a contacté sur Facebook. Nous avons “tchatté” un moment…

Il venait de ranger ses diverses créations, et avait retrouvé ses dessins, réalisés pendant un “Stage de dessin réaliste en cerveau droit1 que j’avais dispensé, en 2009, pendant les vacances de février-mars – comme chaque année.

Il m’a demandé si des copies de ses dessins m’intéressaient ? J’ai immédiatement répondu par l’affirmative, trop heureux de pouvoir les montrer…

Je lui ai demandé, en les publiant sur internet (sur ce blogue), s’il me permettait de citer son nom de famille. Il a accepté !

J’ai donc le plaisir de vous présenter – & de commenter – les dessins “AVANT-APRÈS” réalisés par Thomas BRIE, lors de ce stage de dessin en cerveau droit, en février 2009…

 

Droits réservés ? Coutume ?

Pictogramme "Point d'exclamation" par Richard Martens.Tout d’abord, sachez que, dans la presse & ailleurs, quand vous voyez, près de la reproduction d’une image, le sigle “DR”, il signifie “Droits réservés”. Pour le dire autrement, la coutume – qui, souvent, en droit Français, fait force de loi – veut qu’une école, ou un professeur a le droit de diffuser & de reproduire les “travaux d’élèves”. Je mets cela entre guillemets, car je préfère le terme “réalisation” ou “création” à “travaux”. Donc, une école, un atelier, un enseignant peut être amené à montrer les réalisations des étudiants, afin de montrer l’efficacité – relative – d’un enseignement… Cependant, en dehors de cette coutume, les droits de reproduction des oeuvres restent la propriété des créateurs, même s’ils ne sont pas (encore ?) des professionnels. La loi qui s’applique, en France, est la loi du 11 mars 1957, sur la propriété artistique. C’est pourquoi, en dehors de mes propres travaux, ou des reproductions tombées dans le domaine public, je ne montre que des “travaux” d’étudiants, réalisés lors de mes stages de dessin en cerveau droit, par exemple, ou dans le cadre de mon enseignement au « défunt » Atelier Albers, où j’ai professé pendant plus de 30 ans. Et je ne mets le nom de famille que si la personne m’y autorise.

Ceci pour dire que les dessins que vous voyez dans cet article sont l’oeuvre de Thomas BRIE, et restent sa propriété. Leur utilisation ailleurs est donc de son ressort, et de lui seul. Si vous souhaitez le contacter, pour une utilisation, laissez simplement votre demande, ci-dessous, dans les commentaires. Merci pour lui de respecter ses droits de reproduction…

Pictogramme "crayon" par Richard Martens.NOTE – Pour ceux que cela intéresse, je vous renvoie à l’article de Wikipédia : “Droit d’auteur en France2. Et bien sûr, à la source, en France, à savoir, le “Journal officiel3 d’une part, & d’autre part “Legifrance – Le service public de la diffusion du droit4.

 

Qu’est-ce que ce stage de dessin réaliste en cerveau droit ?

Pictogramme "Point d'interrogation" par Richard Martens.Basé sur la méthode de Betty EDWARDS, cette formation, d’une durée de 30 heures (5 jours de 6 heures), que je dispense chaque année, permet d’être capable de dessiner de façon réaliste. Et ceci dès la 12e, voire la 15e heure de ce stage. Soit à la fin du 2e jour, ou au début du 3e. C’est à ce moment-là que la “bascule” se fait. Ensuite, cela consiste à consolider cette nouvelle façon de voir le monde & de le traduire en dessin… Réaliste !

Je parlerais plus longuement bientôt de la méthode de Betty EDWARDS.

Pour les personnes désireuses d’en voir plus, je vous invite à aller voir mon sous-domaine dédié à cela, c’est-à-dire dédié au “Stage de dessin réaliste en cerveau droit”, que j’anime régulièrement : http://dessin-cerveau-droit.richard-martens.eu/

 

Qu’est-ce que signifie “AVANT-APRES” ?

Pictogramme "Crayon2" par Richard Martens.Lors de chaque stage, le matin du premier jour, je demande aux stagiaires, ce que j’appelle quatre photographies de départ, soit trois dessins d’observation & un dessin d’imagination, chacun sur une simple feuille de format A4  :

  1. – le dessin d’une de leur main ;
  2. – le portrait d’une personne présente dans la salle ;
  3. – le dessin d’un siège (tabouret, chaise…) ;
  4. – le dessin d’un personnage réaliste en pieds… d’imagination.

J’appelle ces quatre dessins les dessins “AVANT”. Et je nomme “APRES” les dessins faits, sur les mêmes thèmes, pendant le stage, lorsque la personne “bascule” en mode de dessin “cerveau droit”. Voilà ce que signifie “AVANT-APRES”…

 

Dessin de mains, réputé difficile

AVANT – Sa main, dessinée par Thomas

AVANT ! Dessin de sa main au crayon, par ©Thomas BRIE. DR. c. 2009.
AVANT ! Dessin de sa main au crayon, par ©Thomas BRIE. DR. 2009.

Nous pouvons voir que, ce matin du premier jour, Thomas était relativement détendu, quant à la position de sa main gauche.

Le dessin est plutôt efficace.

Les doigts sont peut-être un peu trop fins & un peu trop longs.

Le pouce est un petit peu trop “régulier”, trop maigre… Et les ongles sont un peu trop en relief.

Il y a peu de valeurs, donc peu d’indications des ombres sur la main elle-même. Il y a simplement une ombre portée sur la table. ombre d’un gris moyen, presque gris clair…

Les lignes de “contours” du dessin sont faits d’un certain nombre de petits coups de crayons, comme s’il y avait une certaine “crainte” de “rater” le dessin… Par endroits (poignet, certains doigts), cela génère un trait plus épais…

 

APRES – Sa main, tenant un rouleau de ruban adhésif, dessinée par Thomas

APRES, en cerveau droit. Dessin de sa main tenant un rouleau de ruban adhésif sans dévidoir, par ©Thomas BRIE. DR. 2009.
APRES, en cerveau droit. Dessin de sa main tenant un rouleau de ruban adhésif sans dévidoir, par ©Thomas BRIE. DR. 2009.

Quelques heures plus tard (le lendemain en fin de journée ou le surlendemain matin ?), Thomas a réalisé deux dessins de sa main.

Sur cette première reproduction, nous pouvons voir que la différence est très  nette.

Pas d’ongles bombés.

Les doigts semblent bien proportionnés.

Le dessin est réalisé à l’encre, sans crayonné préalable !

Et Thomas a décidé de valoriser son dessin. Pour cela, il a tracé des hachures pour placer des valeurs…

 

APRES – Une main tenant une paire de ciseaux, dessinée par Thomas

APRES, en cerveau droit. Dessin de sa main tenant une paire de ciseaux, par ©Thomas BRIE. DR. 2009.
APRES, en cerveau droit. Dessin de sa main tenant une paire de ciseaux, par ©Thomas BRIE. DR. 2009.

Voici un autre exemple de l’aisance de Thomas, quand il dessine en cerveau droit…

1. – Là encore, le dessin est plutôt complexe, car la main tient une paire de ciseaux

2. – Là aussi, les proportions sont justes.

3. – Et cette fois aussi, Thomas dessine à l’encre…

Avec, dans les deux cas, une valorisation des dessins, par le biais d’un jeu de hachures simples ou croisées

 

Premier bilan dans le dessin de mains

1. – Dessins plus complexes

Notons qu’ici, les dessins sont plus complexes, car à chaque fois, il y a un objet qu’il tient en main.

En fait, quand on dessine dans ce que j’appelle “l’état de grâce du dessinateur”, en cerveau droit, plus ce que nous observons est complexe, plus c’est… simple ! C’est paradoxal, comme la vie !

2. – Proportions meilleures

Les proportions sont meilleures : l’épaisseur & la longueur des doigts. Et les ongles sont plus ressemblants…

3. – Dessin à l’encre

La technique employée, c’est une réalisation à l’encre, qui empêche d’effacer en cas d’erreur. Ce qui implique une plus grande prise de risque…

Quand un artiste est à l’aise, détendu, confiant, il peut oser dessiner à l’encre (de Chine, ou stylo bille, etc.) C’est, pour moi, une marque d’assurance, d’aisance en dessin…

 

Portrait et autoportrait, réputés très difficiles !

AVANT – Le portrait d’une condisciple dessinée par Thomas BRIE

AVANT : dessin d'une condisciple par ©Thomas BRIE. DR, 2009.
AVANT : dessin d’une condisciple par ©Thomas BRIE. DR, 2009.

Le dessin, censé être réaliste, semble être – très légèrement – un dessin humoristique, à cause de petites disproportions…

Le crâne est trop petit.

Les yeux & la bouche sont un peu trop grands.

Cette même bouche est trop basse.

Le nez est un peu trop long.

 

APRES – Un autoportrait de Thomas BRIE

APRES : autoportrait au crayon de ©Thomas BRIE ©. DR. 2009.
APRES : autoportrait au crayon de ©Thomas BRIE ©. DR. 2009.

Que dire ! Bravo ? Félicitations Thomas ? Oui, tout cela. Et dire toute mon admiration face à ce résultat !

 

Bilan concernant portrait et autoportrait

La différence entre les deux portraits est stupéfiante !

Cet autoportrait, très ressemblant, pour qui connaît Thomas, se passe quasiment de commentaires.

Réalisé au crayon, le 5e jour, Thomas fait preuve de sensibilité, de subtilités & de nuances dans la gamme des gris, et traduit superbement toutes les nuances d’un autoportrait réaliste &… particulièrement réussi ! C’est d’ailleurs pour cela que j’ai décidé de le mettre en grand format !

Encore bravo Thomas ! Et merci de me permettre de partager ce magnifique autoportrait sur ce blog…

Et merci Mme Betty Edwards pour avoir imaginé cette méthode magique !

Richard Martens

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous aimé ? Préférez-vous le dessin des mains ou l’autoportrait ?

Texte version 2.0. Texte revu et complété, et dessin replacés, pour cause de piratage destructif…


Notes

Voici les liens de l’article, au cas où ils seraient brisé dans l’article… Si c’est le cas, il vous suffit de faire un copier-coller du lien ci-dessous, et de le coller dans la barre de votre navigateur…

  1. Stage de dessin réaliste en cerveau droit : http://dessin-cerveau-droit.richard-martens.eu/index.html
  2. Droit d’auteur en France : http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_d%27auteur_en_France
  3. Journal officiel : http://www.journal-officiel.gouv.fr/
  4. Legifrance – Le service public de la diffusion du droit : http://www.legifrance.gouv.fr/

Pictogramme "Information" par Richard Martens.1. – Information : si vous le souhaitez, vous pouvez acheter ce livre — ce que je vous conseille vivement —, via Amazon.com, en cliquant sur l’une des images ci-dessous. Il va de soi, & c’est mieux en le disant, que si vous l’achetez en cliquant sur l’une ou l’autre de ces photos, cela ne vous coûtera pas plus. et je percevrai un petit pourcentage sur cet achat. Si vous le faite merci d’avance…

 

Le livre ci-dessous est en français :

Dessiner grâce au cerveau droit (4e édition)

 

Ci-après, il s’agit d’un livre avec des exercices proposés par Betty Edwards :

Dessiner grâce au cerveau droit. Livre d’exercices


Attention ! Le livre ci-dessous est en anglais :

Drawing on the Right Side of the Brain: The Definitive, 4th Edition

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Auteur : Richard Martens

Diplômé des Arts-Déco (Ensad) de Paris. Ancien étudiant des Beaux-Arts (Ensba) de Paris. Illustrateur & graphiste de formation. A exercé pour la presse, l'édition, le jeu video pendant environ 20 ans. Professeur de dessin, de peinture & de graphisme depuis 1984… Enseigne le dessin réaliste en cerveau droit depuis 1986…

1 pensée sur “Dessin realiste en cerveau droit par Thomas Brie”

Laisser un commentaire